FANDOM


Jules Thullier

Jules Thuillier

Jules Thuillier est né le 20 juin 1880 à Verberie (Oise).

Profession  : Peintre en bâtiment. 

Service militaire du 15 novembre 1901 au 17 septembre 1904, soldat de 1ere classe le 26 juillet 1903 au 45e régiment d'infanterie.

Il a 34 ans et a trois enfants au moment où éclate la guerre.

Rappelé pour la mobilisation le 12 août 1914  et incorporé au 54 e Régiment d'Infanterie basé à Compiègne.

Il est blessé à la cuisse par balle le 26 septembre 1914 à Beauzé sur Aire dans la Meuse.

Transféré au 97e Régiment d'Infanterie alpine, 13e Cie, à Verdun dans la 77e Division.

Le dimanche 16 janvier 1916, il envoie une lettre à sa femme. Il vient de faire un tour de garde dans un camp de prisonniers allemands. Il écrit : «… on est bien ici, je voudrais bien rester là...aujourd'hui, ils n'ont pas travaillé, ils ont fait leur lavage...je t'envoie la photo de tous ces types là.» La 77e Division est citée pour la défense de Vaux qui lui a été confiée du 16 au 31 mars 1916 pour : «...stoïque sous les bombardements, elle a organisé le terrain et n'a pas reculé d'un pas, malgré la violence des efforts de l'ennemi».

Il est blessé le 20 mars 1916 à Vaux, commotion par obus et évacué à l'hôpital Saint-Nicolas de Verdun ou il reste du 8 mai au 12 juillet 1916.

Il est cité à l'ordre du Régiment le 16 avril 1916: «Soldat plein de courage et d'entrain, a servi d'exemple à tous ses camarades pendant les bombardements du 16 au 22 mars 1916».

Il reçoit la médaille de Saint-Georges de 1ere classe du Chapitre des Ordres Impériaux et Royaux russes le 4 mai 1916.

Il est à ce moment caporal au 226e Régiment d'Infanterie.

Il portait au cou une balafre qui avait été causée par une baïonnette allemande à dents de scie. C'est au cours d' une patrouille (quand, où?)qu'il avait reçu cette blessure. Le soldat allemand a eu moins de chance.

Il est nommé au grade de sergent. Jules a été démobilisé le 17 janvier 1919, il reprend son métier de peintre en bâtiment. En 1938, il reçoit la médaille interalliée de la Victoire.

German soldier in front of Jules Thulliers house

German soldier in front of the Thuillier house

Texte réalisé par Patrice Thuillier son arrière petit-fils à partir de documents familiaux.